Mettre un terme à la guerre : punir les pirates (fin d’Ambition)

par Pensée

La quête de guerre ‘’ Mettre un terme à la guerre : punir les pirates » est l’une des quêtes qui terminera votre nouvelle Ambition ‘’Médiateur’’ du disque additionnel Nobles et Pirates. Elle permet de terminer la guerre avec la victoire de la Guilde de Caumersalle et une alliance de ces derniers avec votre Royaume, c’est-à-dire à l’extrémité droite de la jauge d’effort de guerre. Lorsque vous aurez réussi à compléter 10 quêtes de guerre, (que ce soit en Bronze, Argent, Or ou Platine), vous pourrez sélectionner l’une des 3 façons de terminer la guerre : Neutre, Alliance avec les Pirates ou Alliance avec la Guilde. Selon la façon d’où vous avez mené vos quêtes précédentes, vous verrez apparaître dans la sélection des quêtes, une quête qui mettra un terme à la guerre.
pensee_121011_medieval_punir_pirates_2

Vous trouverez les deux autres façons de terminer la guerre dans les articles suivants :

Mettre un terme à la guerre : de l’ordre dans le royaume : Neutre
Mettre fin à la guerre : détruire la Guilde : Alliance avec les Pirates

Avant d’entreprendre cette quête, la jauge de guerre avait cette allure :

pensee_121011_medieval_punir_pirates_1

pensee_121011_medieval_punir_pirates_3

Mettre un terme à la guerre : punir les pirates

Les pirates sont sur le point de craquer, ils ne pourront pas faire face à une attaque prolongée du Consortium. Cette guerre touche à sa fin mais son issue n’a pas encore été décidée. Le Chef de la Guilde et l’Amiral réclament l’aide du Daily Sims afin de mettre un terme définitif en portant le coup de grâce aux pirates.

Obtenir l’allégeance de la Guilde :

La voie vers une paix réelle passe par la modération, la compassion et la miséricorde. Les pirates feront-ils preuve de tout cela ?

Coût de la quête : 4 PQ
Approche unique : La fin des pirates
Héros principal : N’importe quel héros sauf le Souverain (j’ai choisi la chevalière Dame Joséphine)
Héros secondaire : Héros Souverain
Allégeance : De la Guilde

pensee_121011_medieval_punir_pirates_4

pensee_121011_medieval_punir_pirates_5

Deux Héros, dans le cas présent la chevalière Dame Joséphine, héroïne principale et le seigneur Napoléon le Grand, héros secondaire seront à contrôler dans cette quête. Ils devront  réaliser des mini-quêtes, en plus d’assumer leurs responsabilités journalières.

Le récit commence ainsi…

pensee_121011_medieval_punir_pirates_6 pensee_121011_medieval_punir_pirates_7

Napoléon devait localiser et convaincre les pirates de se rendre. Entre temps, les dirigeants du Consortium de la Guilde sont arrivés dans la salle du trône.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_8 pensee_121011_medieval_punir_pirates_9 pensee_121011_medieval_punir_pirates_10

Joséphine                                                    Napoléon

Napoléon : – Bienvenue à tous. Il est temps de garantir une paix durable entre le Consortium de la Guilde et les flottes des pirates. Dame Joséphine est ici à ma demande pour m’aider dans cette tâche.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_11Dame Joséphine discute avec l’Amiral Horus

Joséphine : – Je ne suis que l’instrument de la paix.

L’Amiral Horus : – Avec un peu de chance, le seigneur Napoléon le Grand vous demandera d’éliminer 500 g. de chair de pirate au nom de la justice!

Joséphine pense… Horus déteste les pirates au plus profonde de lui

Napoléon discute avec Démétrius de Plénozas, le Chef de la Guilde.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_12Le seigneur Napoléon le Grand discute avec Démétrius, le Chef de la Guilde

Démétrius : – Napoléon, avec tout le respect que je vous dois, ne devrions-nous pas éliminer les des pirates au lieu de rompre le pain avec eux ?

Devant la situation plutôt tendue, Napoléon ordonne à la domestique de faire sortir le Consortium

pensee_121011_medieval_punir_pirates_13 pensee_121011_medieval_punir_pirates_14

La Domestique : – Sa Majesté a apprécié cette réunion et la déclare officiellement close. Messieurs, nous vous remercions pour votre présence. Ce sera tout.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_15 pensee_121011_medieval_punir_pirates_16

Napoléon                                                      Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_17 pensee_121011_medieval_punir_pirates_18

Joséphine

Dame Joséphine tente de soutirer des informations auprès de pirates pour retrouver le commandant Negis Bâbord et Clarisse Mersombre le Terrible capitaine. Elle se fait avoir avec un premier pirate qui lui soutire des simflouz sans lui fournir de renseignements.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_19 pensee_121011_medieval_punir_pirates_20

Avec un deuxième pirate, Joséphine décide de lier une amitié puis avec un petit pot-de-vin elle obtient quelques informations.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_21

pensee_121011_medieval_punir_pirates_22 pensee_121011_medieval_punir_pirates_23

Cliquez sur le navire ‘’ Se renseigner sur l’endroit où se cache le pirate’’.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_24

pensee_121011_medieval_punir_pirates_25

Joséphine interroge le second.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_26 pensee_121011_medieval_punir_pirates_27

Elle se dirige vers la grotte.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_28Recherche le pirate

pensee_121011_medieval_punir_pirates_29

Joséphine avait cherché tout au fond de la grotte alors que le chef des pirates, Negis Bâbord était près de l’entrée de la grotte.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_30

pensee_121011_medieval_punir_pirates_31 pensee_121011_medieval_punir_pirates_32

Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_33Discuter des conditions de reddition avec le commandant des pirates Negis Bâbord

Negis Bâbord : – Nous rendre ? Pour que la Guilde puisse plus facilement nous tuer ?!  La dernière fois que nous avons essayé de faire la paix ‘incident a éclaté! Les pirates veulent simplement qu’on les laisse tranquilles!

Napoléon :- Vous avez déjà essayé de faire la paix ?  Expliquez-vous pirate.

Negis Bâbord : – C’est comme ça…

Dans le passé, on nous avait payés pour attaquer plusieurs groupes de navires marchands itinérants et des avant-postes commerciaux. Aucune de nos cibles n’était membre du Consortium, donc les risques étaient minimes.

Comme c’était bien payé (très bien, même), on ne s’était pas posé beaucoup de questions sur notre commanditaire mystérieux.

Mais les vents glacés du destin se sont retournés contre nous. Le Consortium de la Guilde a commencé à protéger nos cibles et anticipait nos moindres mouvements. Alors nous avons suspendu les attaques. Notre mystérieux commanditaire a essayé de doubler notre paie mais nous avons refusé.

Napoléon : – Et ensuite que s’est-il passé ?

Negis Bâbord : – Quand nous avons complètement cessé nos attaques, l’incident est survenu et la guerre a éclaté! Il semble qu’on veuille nous piéger. La Guilde a anticipé tous nos plans ! Cela n’est sûrement pas une coïncidence !

Napoléon ne pouvait laisser partir le commandant des pirates. Il ordonna que le connétable procède son arrestation et qu’il conduise le commandant Bâbord au pilori.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_34 pensee_121011_medieval_punir_pirates_35

Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_36Napoléon partage l’histoire des évènements avec Dame Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_37

Cette histoire est louche… Dame Joséphine propose que l’on étudie les registres des batailles récentes.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_38 pensee_121011_medieval_punir_pirates_39

Napoléon

Napoléon ordonne de rassembler des informations sur les activités de la Guilde.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_40Napoléon demande à Carélia, la domestique les rapports récents concernant le Consortium de la Guilde.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_41 pensee_121011_medieval_punir_pirates_42 pensee_121011_medieval_punir_pirates_43

Napoléon

Carélia : -Votre Altesse, j’ai les documents que vous m’avez demandés.

medieval_punir_pirates_44

De son côté, Dame Joséphine est maintenant à la recherche de Clarisse Mersombre, le Terrible capitaine. Elle tente de soutirer des informations auprès de Berthe, l’émissaire des pirates.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_45 pensee_121011_medieval_punir_pirates_46

Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_47Dame Joséphine demande des informations à Berthe, l’émissaire des pirates.

Berthe ne dit rien. Dame Joséphine l’attire sur la place de la ville. Berthe croit qu’elle va rencontrer le seigneur Napoléon.

Puis Joséphine utilise la chaise d’interrogatoire pour la persuader de parler.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_48

pensee_121011_medieval_punir_pirates_49 pensee_121011_medieval_punir_pirates_50 pensee_121011_medieval_punir_pirates_51

Joséphine

Cliquez sur la chaise d’interrogatoire ‘’Enfermer le Sim’’.

Informations sur la Chaise d’interrogatoire disponible ICI.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_52

pensee_121011_medieval_punir_pirates_53 pensee_121011_medieval_punir_pirates_54

Après quelques interactions ’’Chatouiller’’, la volonté de Berthe s’est retrouvée dans la barre jaune du haut et Dame Joséphine a pu la ‘’Convaincre’’  de parler.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_55

pensee_121011_medieval_punir_pirates_56Convaincre Berthe de parler…

Berthe, l’émissaire des pirates : -  D’accord, d’accord, vous avez un grand pouvoir de persuasion ! S’il vous plaît, prenez tout ce que j’ai. Cela vous sera peut-être utile.  + A reçu  Pommes (3).

Il sera plus rapide de trouver et de ramener Clarisse Mersombre le terrible capitaine en bateau. Direction les quais!

Bon, d’accord. Je n’arrive pas à croire que je fais ça, mais je vais vous dire où trouver Clarisse Mersombre. Je ne connais pas l’endroit exact, en revanche Clarisse a évoqué son amour de Belligeart. Vous devriez commencer par là.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_57 pensee_121011_medieval_punir_pirates_58

Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_59

Joséphine a trouvé Clarisse Mersombre et l’a convaincue d’aller voir Napoléon. Le Grand.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_60 pensee_121011_medieval_punir_pirates_61

Joséphine                                                        Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_62Napoléon interroge Clarisse Mersombre

Une longue discussion s’ensuit…

Clarisse Mersombre : – Messire, je suis ici sous votre protection afin de discuter du conflit entre les pirates et le Consortium de la Guilde. Posez-moi vos questions.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_63 pensee_121011_medieval_punir_pirates_64

Napoléon

Clarisse Mersombre : – Les seules batailles que nous ayons perdues étaient contre le Consortium de la Guilde, et non pas contre les petites guildes. Dès qu’elles ont rejoint le Consortium ça été le début des ennuis pour nous. Nous n’arrivons pas à percer les défenses de la Guilde.

C’est comme s’ils connaissaient précisément nos plans, mais c’est impossible !

pensee_121011_medieval_punir_pirates_65 pensee_121011_medieval_punir_pirates_66

Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_67 pensee_121011_medieval_punir_pirates_68

Napoléon

Napoléon : – Qui connaissait les projets d’attaque des pirates ?

Clarisse Mersombre : – Seulement les meilleurs pirates et je peux vous garantir sur ma vie qu’ils ne nous trahiront jamais.

Et bien sûr, notre commanditaire savait ce qui se passait.

C’est vrai. Je suis le pirate approché par le mystérieux étranger. Notre commanditaire a pu nous fournir des informations très détaillées sur nos cibles. C’était du tout cuit, de l’argent facile!

Clarisse Mersombre : – … Après plusieurs défaites répétées, nous avons cessé d’accepter les contrats qui nous demandaient d’attaquer les cibles de la Guilde. Notre commanditaire N’était pas content du tout et nous a dit que nous faisions une grave erreur. L’Incident est survenu peu après, et voilà où nous en sommes. Je ne l’ai pas revu depuis.

Ne voulant pas prendre de risque inutile, Napoléon décide d’envoyer Clarisse au pilori.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_69 pensee_121011_medieval_punir_pirates_70 pensee_121011_medieval_punir_pirates_71

Napoléon                                                                                           Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_72Napoléon discute de théories avec Joséphine

pensee_121011medieval_punir_pirates_73

Napoléon : – La Guilde bénéficie clairement des attaques des pirates. Et ils ont un peu trop de facilité à les vaincre pour être honnêtes.

Comment le commanditaire mystérieux fournissait-il aussi des informations aux pirates sur leurs cibles ?

Et pourquoi le commanditaire d’en prendrait-il aux petites guildes ?

Joséphine : -  Le commanditaire est forcément un membre de la Guilde ! C’est la seule explication !

pensee_121011_medieval_punir_pirates_74

pensee_121011_medieval_punir_pirates_75 pensee_121011_medieval_punir_pirates_76

pensee_121011_medieval_punir_pirates_77 pensee_121011_medieval_punir_pirates_78

Joséphine et Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_79 pensee_121011_medieval_punir_pirates_80

Dame Joséphine et Napoléon demandent des explications à l’Amiral Horus à propos de l’attaque des petites guildes.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_81 pensee_121011_medieval_punir_pirates_82

Après des explications laissant transparaître la haine d’Horus pour les pirates qui ont assassiné sa famille, Dame Joséphine apprend que c’est Démétrius de Plénozas le chef de la Guilde qui fournissait toutes les instructions des missions au commandant Horus.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_83Napoléon écoute les explications de Démétrius de Plénozas

Plénozas Démétrius : -  Ha! Vous avez tout compris, Messire.

Oui, je suis le mystérieux commanditaire qui a payé les pirates au tout début! Je m’en serais tiré sans problème si j’avais pu tuer Clarisse Mersombre le Terrible capitaine et Le commandant Negis Bâbord !

Franchement, où est le problème ?

L’Amiral Horus n’en croit pas ses yeux ! Tous les innocents tués et les villageois massacrés au cours des premières attaques des pirates, dit-il.

Démétrius affirme qu’on ne peut pas gagner de guerre sans sacrifier des vies et que c’est l’avenir du consortium qui est en jeu.

L’Amiral Horus n’est pas d’accord du tout.

Pour qui le Seigneur Napoléon le Grand prend-il parti : Démétrius ou Horus.?

pensee_121011_medieval_punir_pirates_84

Napoléon soutiendra Démétrius de Plénozas, le chef de la Guilde et ordonne à Dame Joséphine d’arrêter l’Amiral Horus Mandragore car personne ne doit découvrir le pot-aux-roses !

Il faudra faire taire l’Amiral Horus.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_85 pensee_121011_medieval_punir_pirates_86 pensee_121011_medieval_punir_pirates_87

Joséphine                                                                        Napoléon

pensee_121011_medieval_punir_pirates_88Joséphine se bat avec l’Amiral Horus

pensee_121011_medieval_punir_pirates_89 pensee_121011_medieval_punir_pirates_90

Napoléon

Napoléon prend la décision d’exécuter Horus en l’envoyant dans la fosse de la Bête.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_91

Arrestation et condamnation de l’Amiral Horus :

pensee_121011_medieval_punir_pirates_92 pensee_121011_medieval_punir_pirates_93

pensee_121011_medieval_punir_pirates_94

pensee_121011_medieval_punir_pirates_95

pensee_121011_medieval_punir_pirates_96 pensee_121011_medieval_punir_pirates_97

La Faucheuse a emporté Horus.

À la salle du trône…

Il ne reste plus seulement à régler le problème des pirates.

Napoléon : – Mes amis pirates…

Puisque nous sommes tous réunis ici, il est temps d’apporter la paix à Daily Sims. Non, Il est temps d’apporter la paix au royaume tout entier! Et il n’y a un seul moyen de faire cela…

pensee_121011_medieval_punir_pirates_98

Napoléon

Démétrius : -  Ce sera pareil qu’avec l’Amiral Horus Mandragore. Ils ne peuvent pas rester à Daily Sims, sans quoi notre secret serait révélé. C’est bien trop dangereux.

Messire, nous devrions les tuer maintenant! L’Observateur sera content de nous pour cette bonne action. Après tout, nous mettrions fin à la guerre.

Napoléon est d’accord avec Démétrius. La mort des pirates est inévitable.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_99 pensee_121011_medieval_punir_pirates_100 medieval_punir_pirates_101

Napoléon                                  Joséphine

Après discussion avec Dame Joséphine, il est convenu de demander du poison à Carmelia la domestique. Ce poison a la propriété de provoquer une mort rapide des quelques pirates à qui il est destiné. Ce poison est inoffensif pour la plupart des Sims.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_102Joséphine demande le poison à Carélia, la domestique

pensee_121011_medieval_punir_pirates_103

pensee_121011_medieval_punir_pirates_104 pensee_121011_medieval_punir_pirates_105

Clarisse Mersombre :- Messire, mous nous rendons officiellement. Nos hommes ne peuvent plus supporter cette situation. Ayez pitié de nous !

Négis Bâbord : Soyez raisonnable. À quoi bon nous frapper alors que nous, les pirates, sommes déjà à terre ?

Napoléon : – Partageons un verre. À l’amitié éternelle entre la guilde et les pirates !

pensee_121011_medieval_punir_pirates_106 pensee_121011_medieval_punir_pirates_107

Joséphine

pensee_121011_medieval_punir_pirates_108

Dame Joséphine prépare la Couronne royale empoisonnée et donne un verre à Clarisse Mersombre et à Negis Bâbord.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_109L’effet de la Couronne royale empoisonnée est rapide. Un après l’autre, les deux pirates meurent.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_110 pensee_121011_medieval_punir_pirates_111

Napoléon

Carélia, la domestique : – Votre majesté, en gage de sa gratitude, le Consortium de la guilde a rénové et amélioré la place de la ville. Je vous suggère d’aller voir. Est-ce à votre goût  ou voulez-vous que ce soit détruit ?

pensee_121011_medieval_punir_pirates_112Les rénovations sur la place de la ville

Napoléon garde les modifications.

Et la quête est réussie !

pensee_121011_medieval_punir_pirates_113

pensee_121011_medieval_punir_pirates_114

Voici la liste des avantages d’une Alliance avec la Guide :

pensee_121011_medieval_punir_pirates_115

pensee_121011_medieval_punir_pirates_116

Après avoir réussi les 3 façons de terminer la guerre

– Mettre un terme à la guerre : de l’ordre dans le royaume : Neutre
– Mettre fin à la guerre : détruire la Guilde : Alliance avec les Pirates
– Mettre un terme à la guerre : punir les pirates  Alliance avec la Guilde

Des objets ont été débloqués dans mon jeu grâce aux  points de réussite.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_117

Liste des objets :

Châlit ‘’Le petit prince marchand’’
‘’Majesté’’ par Tentures totales 1×1
‘’Majesté’’ par Tentures totales 2×1
Chandelier ‘’À lumière, toute’’
Chaise d’interrogatoire ‘’Volonté de fer’’
Tonneau d’abondance
Effigie en bois ‘’Les nombreux aspects de la vie’’

Le niveau de réussite Nobles et Pirates du Livre de réussites est passé de Marin d’eau douce à Matelot.

pensee_121011_medieval_punir_pirates_118 pensee_121011_medieval_punir_pirates_120

Bon jeu dans Nobles et Pirates !

Haut de page

Le Mag de la semaine

pensee_news_030617_ts4_gp5_premières_découvertes_1

Mes premières découvertes : Les Sims 4 Être parents !

par Pensée La vie familiale représente-t-elle une priorité que vous souhaitez reproduire chez vos Sims ? Eh bien, avec l’arrivée du Pack de jeu Les Sims 4 Être parents, vous serez comblés à souhait ! Votre Sim parent sera en mesure d’améliorer sa compétence Éducation pour satisfaire les besoins de son enfant du berceau jusqu’à l’âge [...]

Lire l'article


Et en bonus spécial :

pensee_040917_ts4_gp4_projets_scolaires_1

Les Sims 4 Être parents : Les projets scolaires !

par Pensée Vos enfants Sims ont sûrement ramené des projets scolaires à la maison depuis l’arrivée du Pack Les Sims 4 Être parents. Ces projets donnent l’opportunité  à votre progéniture de développer certaines compétences en plus de favoriser l’obtention de meilleures notes à l’école, d’accroître la qualité personnelle Responsable et aussi de pouvoir socialiser en famille. [...]

Lire l'article

Sims™ 4 Être parents-05

Quoi de neuf dans « Les Sims™ 4 Être parents »

Par Gogo Bonjour à tous et à toutes, me voici lancée à mon tour dans la découverte du Pack d’extension ! Développez les compétences en éducation de votre Sim pour lui permettre d’accompagner ses enfants jusqu’à l’âge adulte avec Les Sims™ 4 Être parents. Choisissez quand sanctionner ou encourager les comportements des enfants, [...]

Lire l'article

Tous les articles

Téléchargement